Diagnostic agraire de la région de Malingunde au Malawi

François
Indéfini
Document

Le Malawi est considéré comme le 4e pays le plus pauvre du monde, selon la Banque Mondiale. L’agriculture est le premier secteur économique du pays, concernant plus de 75% de la population active. Inter Aide, ONG présente dans le pays depuis les années 1990, étend sa zone d’action à la région de Malingunde, où l’agriculture est à 100% familiale. L’objectif de la présente étude est d’analyser les changements du système agraire depuis un siècle afin de comprendre la situation actuelle et d’anticiper son évolution pour qu’Inter Aide puisse adapter ses projets agricoles au contexte local et accompagner les transformations de l’agriculture. Depuis le début du XXe siècle, dans un contexte d’accroissement démographique, les politiques qui se sont succédées ont eu pour but de soutenir l’économie du secteur agricole familial, direction pas toujours véritablement suivie. Une intensification en travail des surfaces agricoles a accompagné l’augmentation de la densité de population. L’accroissement des surfaces cultivées couplé à une augmentation des rendements permis par l’accès à des engrais subventionnés doit subvenir aux besoins alimentaires de près de 370 habitants au km2. L’enjeu est de taille quand on perçoit les limites de l’accroissement des surfaces cultivées, la diminution des subventions aux engrais et la raréfaction de la matière organique.

 

Diagnostic réalisé par Claire Delachaussée en 2016