Programme de réduction de la mortalité infanto-juvénile: présentation de l'expérience développée à Manakara (Madagascar) IA 2008

Anne
Français

De 2002 à 2008, Inter Aide a mis en place et réalisé un projet de réduction de la mortalité infanto-juvénile se concentrant sur ses principaux déterminants, en l'occurrence le paludisme et les maladies diarrhéiques. L'intervention s'est déroulée dans la zone de Manakara située sur la côte sud-est de Madagascar et caractérisée par une mortalité infanto-juvénile très élevée ainsi qu'une forte prévalence du paludisme. La mortalité infanto-juvénile des villages de Manakara a en effet été mesurée depuis 6 ans dans une fourchette de valeurs oscillant entre 180 et 220‰, dont les deux tiers sont liés au paludisme et aux maladies diarrhéiques. Ces valeurs ont été confirmées lors de toutes les enquêtes effectuées et validées par une évaluation externe qui a eu lieu en novembre 2007.Fondé sur 3 postulats d'origine, le projet a pu développer une expertise novatrice en matière de contrôle du paludisme et des maladies hydro-transmissibles en milieu rural enclavé. Cette expérience a dégagé des pistes méthodologiques fructueuses autour de trois idées fortes :1. l'élaboration de modules éducatifs destinés aux mères pour renforcer leur autonomie dans la prise en charge préventive et curative;2. la mise en place d'un dispositif d'accès aux soins décentralisé, simplifié, continûment accessible et à très faible coût;3. la conduite d'enquêtes de mortalité à grande échelle confiées à des acteurs villageois permettant de mesurer les taux de mortalité annuelle en amont et en aval de l’intervention.Les résultats obtenus, tant dans la baisse de la mortalité que dans l'élaboration d'un protocole d'intervention reproductible, permettent aujourd'hui de proposer une matrice opérationnelle efficace. Celle-ci repose sur des outils de pilotage, de formation et de communication affinés, des méthodes sélectionnées pour leur potentiel de reproductibilité autonome par les acteurs villageois, une implication forte des communes rurales et des autorités sanitaires dans la coordination des initiatives, un système de mesure exhaustif à large échelle validé par une évaluation externe.Sur base de cette expérience, une réplication a été entreprise fin 2007 sur le district de Farafangana (Madagascar) ainsi que dans la région nord du Mozambique. Une ouverture de projet est également à l'étude en Sierra Léone.- Présentation du projet et des résultats , Inter Aide, sept.2008- Présentation powerpoint du projet- Outils didactiquesVoir aussi la Page "valorisation de l'action" http://www.interaide.org/afrimad/Manakara_sante.htm