Archives pour la catégorie Hygiène et Assainissement

Enquêtes et cartographie des pratiques d’assainissement

Après des enquêtes exhaustives de la situation des villages qui nous sollicitent pour une collaboration (ratio de foyers déjà équipés, état des latrines existantes), les réunions menées avec l’ensemble de la communauté visent à ce que les familles s’organisent et définissent des plans d’actions pour arrêter la défécation à l’air libre et que les foyers non encore équipés fassent un pas en avant.

Après que la population ait exposé ses solutions, Inter Aide explique en quoi elle peut apporter un appui et une plus-value. Le message principal est l’atteinte d’une couverture minimale de 75% à 80% de foyers équipés de latrines, seuil à partir duquel les enquêtes internes ont montré qu’il y avait un effet significatif sur la diminution de la prévalence des diarrhées (cf. fiche pratiques[1]). Il s’agit de convaincre les communautés que bien que la question de l’assainissement soit une démarche individuelle, l’impact et les solutions pour se prémunir des contaminations doivent être envisagés de manière collective.mapping Asst[1] www.interaide.org/pratiques/sites/default/files/prevalence_diarrhees_ethiopie.pdf

Le Plan Communal de Développement, chapitre EAH (ou PCDEAH)

Le Plan Communal de Développement et son chapitre Eau, Assainissement et Hygiène ou schéma directeur est un outil qui permet aux communautés de mieux connaître le parc d’ouvrages dans leurs zones mais aussi de planifier les actions.

Il s’agit d’un document qui présente :

  1. Le contexte global de la commune :
    • Données géographiques, démographiques, nombre de fokontanys et de villages, infrastructures existantes tel que écoles, centres de santé…
    • Acteurs présents dans le secteur de l’Eau et de l’Assainissement
    • Politique existante de la commune dans le secteur
  2. Une analyse détaillée de la situation concernant l’accès à l’eau et des conditions d’assainissement : couverture, besoins, type d’infrastructures et état des lieux…
  3. Les actions qui sont à entreprendre par rapport à cette situation et les priorités que se donne la commune lié à une planification pour la période à venir.

Un PCD-EAH, et notamment son plan d’action, doit être réactualisé tous les deux ans.

Pour les 6 premières communes avec lesquelles nous avons collaborées dans cet exercice, il a fallu compter 2 mois pour réaliser les PCD-EAH : entre les réunions préparatoires, les étapes d’enquêtes de terrain menées par les représentants des fokontanys (1 mois),  les réunions de restitution de ces enquêtes, les ateliers de réflexion pour établir les plans d’actions et la restitution finale à l’équipe communale et aux autorités concernées.

PCDEA

Présentation des cartes d’états des lieux par le Maire de la Commune Rurale de Vohilengo lors de la restitution finale du PCD-EAH (en présence de l’ACEAH, du chef de conseil, des chefs fokontany et du responsable du suivi-évaluation de la DREAH.

Le PCD-EAH se matérialise par :

  • un document complet en français
  • sa synthèse en malgache
  • des cartes d’état des lieux

Exemples de cartes réalisées

cartes Soanierana

Voir l’exemple du PCD-EAH de Soanierana Ivengo : PCDEA_Soanierana_SI  /  PCDEA_Soanierana_synth_Gasy  /  PCDEA_Soanierana_SI_Carte_A0_Gasy